Test de l’intercom Cardo Scala Rider Packtalk Duo

Pour vous accompagner efficacement dans vos balades moto en groupe, Cardo vous propose le Scala Rider Packtalk, un intercom haut de gamme équipé de la nouvelle technologie DMC. On vous explique.

Les présentations

Ses spécificités

Pour vous convaincre, Cardo a frappé fort sur le papier !
En effet, cette version promet une conversation de groupe jusqu'à 15 motards à la fois avec une technologie DMC propre à la marque et pour une portée théorique allant jusqu’à 8 km avec 5 motards ou plus.
Le DMC (pour Dynamic Meshwork Communication) consiste en fait à créer un réseau dans lequel chaque motard est connecté au groupe de manière totalement indépendante, ce qui est un avantage considérable puisque vous pouvez avoir un groupe de motos dynamique dans lequel chacun va pouvoir modifier son positionnement à volonté (le premier du groupe peut passer dernier et réciproquement par exemple) sans que la communication ne se dégrade ou se perde.
Le DMC « forme et ré-assemble constamment son réseau virtuel ».

A côté de ça, cet intercom vous permet également des conversations simplifiées avec vos amis « 1+8 », comprendre par là que vous pouvez pré-enregistrer jusqu'à 8 proches équipés d'appareils Cardo pour communiquer plus facilement et rapidement avec eux si vous êtes amenés à vous revoir régulièrement, plutôt pratique comme accès rapide.

Le mode Bluetooth conventionnel dispose toujours des deux canaux A et B pour communiquer jusqu'à 4 motards simultanément et le « Cardo Gateway » vous autorise un pairage en mode Bluetooth avec les intercoms d'autres marques. Le Packtalk pairé fait alors office de passerelle entre cet intercom et les autres Scala Rider auxquels il est pairé pour savoir communiquer tous ensemble.

Autre fonction prometteuse, le Packtalk est supposé transférer automatiquement une communication intercom Bluetooth en un appel téléphone si vous dépassez la portée de l'appareil, de quoi garder vos amis en contact quelles que soient les circonstances. Je ne vous le cache pas, ça n'a pas fonctionné pour nous :-/ on en reparle un peu plus bas.

Bien sûr il est étanche à l'eau et à la poussière, et son autonomie est de 13 heures en communication et 1 semaine en veille avec une recharge possible par USB ou prise murale via l'adaptateur fourni. Les tests effectués confirment ces chiffres.

Je vous liste ici les quelques autres fonctions intéressantes à découvrir et on passe à la suite :

Click-to-Link : démarrez une conversation Intercom spontanée avec d’autres motards à proximité.
Chat Privé : conversation en tête à tête avec un membre alors que les autres membres ne peuvent entendre.
Commande vocale : la technologie de reconnaissance vocale pour garder les mains au guidon.
Music Sharing (partage de musique) : le conducteur et le passager écoutent la même musique en stéréo (via A2DP).
Diffusion de l’Audio en Parallèle : l’audio continue en arrière plan pendant les appels intercom.
Réception Bluetooth des instructions vocales du GPS.
Ajustement automatique du volume en fonction de la vitesse et de l’environnement sonore (personnalisable).
Etc...

Contenu de la boîte

Avant de parler du contenu, quelques mots sur cette boîte qui fait plaisir au déballage.

Finition en cuir noir et surpiqûres blanches, logo Packtalk en métal, on est gâté ! Certes une fois les produits installés, la boîte finira dans l'armoire et on n'en parle plus, mais quand même on éprouve un certain enthousiasme à découvrir ce qui s'y cache avec un avant goût positif et prometteur de par l'aspect haut de gamme de l'emballage.

Soulevez le volet principal et découvrez les deux unités dans leur écrin en velours. Classieux !

Par en bas vous accédez à la section des accessoires qui comprend en double les éléments suivants :

  • le support d'intercom à pince
  • le support d'intercom 3M
  • le micro perche
  • le micro filaire
  • des bonnettes de remplacement
  • les écouteurs avec connecteur jack universel
  • des cales d'épaisseur pour les oreillettes
  • les différents patch autocollant/scratch
  • le câble USB/micro USB
  • l'adaptateur secteur
  • un guide d'installation et la notice

Installation dans le casque

Commencez par installer l'unité principale, le support d'intercom.
Au choix comme souvent, vous disposez d'une pince à positionner au bas du casque ou bien d'un patch 3M autocollant.
La pince n'ayant pas de vis de serrage, il faut donc l'enfiler directement et ne pas hésiter à forcer après avoir contrôlé que vous visiez juste. C'est le bémol que je noterais, le fait de devoir insister assez fortement avec une crainte de mal s'y prendre et de risquer de casser quelque chose, mais finalement on y arrive et ça tient fermement en place ensuite.
L'intercom se retrouve bien en place sur mon casque Scorpion EXO 500 Air mais un espace de 4/5mm entre le haut du support et la coque du casque persistait sur un Shark S700-S. Le patch 3M sera donc préférable si c'est votre cas également, car cet écart rendait moins agréable la manipulation des boutons à cause du jeu de l'appareil, celui du haut en particulier.

On apprécie la petit taille des écouteurs qui n'auront du fait aucun mal à trouver place dans votre casque, en particulier si comme moi vous avez déjà des emplacements pré-découpés pour les accueillir. Je note aussi qu'une mousse est déjà présente par dessus les écouteurs, c'est ça en moins à installer soi-même sachant que ce n'est pas spécialement pratique à faire sur d'autres marques d'intercoms.
Aussi, des cales d'épaisseur vous serviront à rapprocher les écouteurs de vos oreilles si besoin.

Les deux micros fournis trouvent place sans problème et les câbles sont assez longs même dans un casque de grande taille, aucun souci particulier rencontré là dessus.

L'appareil se veut discret et élégant sur le casque, j'apprécie sa compacité et sa légèreté (58 grammes pour l'unité seule).

Apprentissage, mises à jour etc...

Si comme moi vous comptiez tenter votre chance à l'instinct pour la mise en route et la liaison PC, vous risquez de patauger un moment. Ça peut paraître bête mais beaucoup d'appareils sont aujourd'hui assez intuitifs et on a aucun mal à trouver le programme qu'il faut pour effectuer les mises à jour et les réglages... mais ce n'est pas le cas du Cardo.
Prenez donc le temps de lire la notice comme il faut, et commencez par vous rendre à l'adresse suivante pour procéder à la création de votre compte en ligne, indispensable pour le faire fonctionner : http://community.cardosystems.com
Vous arrivez ensuite sur la page qui vous donne accès aux réglages et MAJ du Cardo Packtalk, mais il vous reste à installer le programme « Cardo Updater » afin qu'il soit reconnu.
Vous l'avez compris, il faudra à chaque fois lancer le programme et retourner sur cette adresse web, pas très intuitif tout ça, mais admettons.

Après avoir passé le tout en français (petit drapeau en haut à droite de la page et « Paramètres » - « Langue de l'appareil » tout en bas), vous aurez tout le loisir de découvrir les nombreuses fonctions personnalisables du Packtalk, c'est vraiment très complet et facile à comprendre.
Notez aussi qu'un « guide rapide » d'utilisation ainsi que de courts « tutoriels » vidéo sont disponibles via la page du produit : http://cardosystems.com/fr/portfolio-item/scala-rider-packtalk-duo/
Intéressant en complément de la notice papier, ce sera plus parlant pour certains.

Pour accéder aux fonctions de votre appareil en mobilité, vous retrouverez l'application « Cardo SmartSet » sur le Store. Mais attention, veillez à bien créer votre compte (comme expliqué plus haut) avant de l'installer et de l'ouvrir ou vous allez perdre un temps précieux à comprendre pourquoi l'application ne détecte pas votre appareil malgré le pairage Bluetooth du téléphone déjà effectué ^^
Cette application est très bien faite, c'est moderne et ergonomique avec de gros boutons pour les fonctions principales (facile avec les gants moto) et des menus auxiliaires pour tous les réglages de personnalisation. Rien à redire, elle vous viendra en aide lorsque les manipulations sur l'appareil vous dépassent.
Mon conseil est donc si possible d'avoir de quoi positionner votre Smartphone au guidon de la moto, ce sera un jeu d'enfant !

Qu'en est-il à l'usage

Les manipulations

Avant même de l'installer sur le casque, je doutais de l'ergonomie du Cardo.
C'est finalement pas si pire que ça (comme diraient les québecquois :D), mais pas assez optimisé.
Les boutons manquent de relief et on peine parfois à savoir où appuyer, il faut faire le tour de l'appareil au touché pour retrouver le bon bouton. Plus vos gants seront épais et plus ce sera délicat, ça l'était déjà avec les miens mi-saison qui sont relativement fins, ce sera donc pire avec des gants hiver pour ceux qui en ont.

L'antenne quant à elle, bien utile pour augmenter la portée des intercoms, fait clairement cheap.
On n'est pas rassuré à la manipuler, elle est fine, semble fragile à sa base et se retrouve à 2-3cm du casque, donc aucun appuis si jamais on la plie un peu. Pour peu que vous revenez manipuler un peu brusquement l'appareil en oubliant qu'elle est relevée, on a vite fait de lui donner un coup et c'est le stress de la casse à chaque fois.
En dehors de ça, elle se baisse et se relève assez facilement, je n'ai pas eu de problème pour sa manipulation.

La roulette est pratique à utiliser et ne souffre d'aucun reproche. Bon, il ne faut pas hésiter à appuyer dessus fermement pour sa fonction cliquable, mais je préfère ça que l'inverse. Elle est ergonomique et les crans sont bien marqués quand on la manipule.

Pour le reste, cet appareil est tellement bardé de fonctions qu'il faudra clairement un temps d'adaptation non négligeable pour s'y retrouver, avoir les bonnes combinaisons de touches, le bon menu etc...
Je ne peux que vous conseiller de lire et relire la notice et/ou plus simplement d'utiliser la très bonne application Cardo SmartSet pour les fonctions qu'on utilise le moins souvent et qu'on a tendance à oublier vite.

Un menu vocal est aussi directement implémenté dans l'appareil, bien vu. Deux clics sur la molette pour entrer dans le menu du mode actuel et 3 clics pour accéder au menu des paramètres. Reste à suivre les instructions énumérées.

La qualité audio

On touche là un des points forts de l'appareil pour moi. La taille des écouteurs est trompeuse, on a quelque chose de relativement puissant et pas besoin de pousser le son à fond pour bien entendre, même sur autoroute.
Le grave est évidemment en retrait comme pour beaucoup d'appareils du genre, mais la définition est vraiment correcte et les voix sont bien audibles à la radio ou en musique, on n'a pas trop ce côté « brouillon » sauf au volume maximal où les aigus prennent le pas et l'équilibre se dégrade alors.
Si vous écoutez la musique via votre Smartphone, pensez à monter le volume de celui-ci au préalable.

Un autre bon point chez Cardo comme pour d'autres modèles de la gamme d'ailleurs, c'est l'ajustement automatique du volume en fonction de la vitesse et du bruit ambiant. C'est un confort non négligeable et que j'ai beaucoup apprécié pour ma sécurité, car en sortie de voie rapide (par exemple) je n'avais plus à retoucher le volume sonore (et donc à manipuler l'appareil) pour garder un confort d'écoute. J'ajoute que la sensibilité de cette fonction est réglable, j'ai préféré la position minimum. Les autres constructeurs devraient s'en inspirer.

Concernant la qualité d'écoute en appel téléphone, on a là aussi quelque chose de propre que ce soit avec l'un ou l'autre des micros fournis dans le package.
Le volume est cependant un peu faible malgré le son poussé à fond, seul bémol à noter.

Même chose pour la qualité d'écoute entre intercoms, le son est de bonne qualité et nettement audible que ce soit en Bluetooth ou DMC, peut-être même un peu mieux encore pour ce dernier. On a très rarement besoin de faire répéter, sauf quand on arrive en bout de portée ou que le collègue bafouille ^^ une bonne surprise donc.

A noter que vous avez la possibilité d'écouter de la musique (radio FM, A2DP) en parallèle d'une conversation intercom. Seul un appel téléphonique coupera la musique.
Des réglages de priorité pour chaque source sont disponibles (ajustement du volume), très pratique et complet.

Efficacité de l'intercom

Général

A propos des pairages, le Cardo est compatible avec les GPS Tomtom Rider et Garmin Zümo pour vous guider sur les routes à l'aide des informations vocales, seul mon « vieux » Tomtom Urban Rider n'a pas voulu coopérer, dommage.
Comme pour d'autres modèles de la gamme, le Packtalk dispose aussi de la fonction de pairage rapide « click-to-link » dans le mode Bluetooth. Cette fonction est en réalité un appel rapide vers d'autres intercoms Cardo Scala Rider compatibles qui n'ont jamais effectué de pairage préalable. En l'utilisant, vous vous pairez instantanément à un collègue de passage sans passer par le processus de pairage traditionnel via les canaux A et B.

Une fonction très sympathique et sécurisante à l'usage lorsque vous cherchez à joindre quelqu'un par téléphone ou à avoir l'heure par exemple, c'est de lancer l'assistant vocal (Siri ou Google Now) sur votre Smartphone en appuyant d'un clic sur la touche correspondante de l'intercom, mais là bizarrement nous avons rencontré des problèmes. Sur un iPhone 5S, la reconnaissance se fait bien mais il faut systématiquement valider sa phrase par un « OK » ou « valider » par exemple, et Siri effectue alors l'action demandée. Par contre, sur un iPhone 6S, la reconnaissance vocale subit une forte latence et se retrouve la plupart du temps en attente sans jamais se valider malgré la confirmation demandée.
Sûrement un bug à corriger dans une prochaine mise à jour, mais du coup je n'ai pas su utiliser cette fonction simplement alors que sur d'autres intercoms ou même un Cardo Scala Rider Q1, la reconnaissance se fait bien et il n'y a pas besoin de valider sa demande pour que Siri la valide. A corriger 😉

Le Packtalk est aussi doté de la technologie de reconnaissance vocale pour ne pas avoir à le manipuler systématiquement. Intéressant sur le papier, mais pas au point en pratique d'après nos tests.
Avec la sensibilité de la fonction en « moyen », l'intercom ne se déclenche que difficilement voire pas du tout, alors qu'en mode « élevé » il se déclenche souvent pour rien (dès qu'on se parle entre collègues ou qu'un bruit fort quelconque se fait entendre) et il se met alors à entrer dans des menus ou à lancer la radio sans que vous en ayez fait la demande... pour une fonction censé favoriser la sécurité, on se retrouve du fait à vouloir sortir d'un menu ou stopper la radio en manipulant directement l'intercom puisqu'il ne répond pas comme espéré.

Bluetooth et DMC

En ce qui concerne les fonctions de communication intercom à intercom, j'en parlais au début de l'article, vous avez deux modes : le Bluetooth et le DMC.

Le premier vous permet d'être pairé jusqu'à 4 motards à la fois à l'aide des canaux A et B. Exemple, le 1er motard se paire en canal A avec le 2ème, le 3ème motard se paire en canal A également avec le 4ème, et le 2ème et 4ème motards se pairent en canal B ensemble.

Pour converser à plus de 4 motards à la fois, il faut basculer en mode DMC (clic simultané sur le bouton du haut et du bas de l'intercom), la Led clignote alors en vert. Dans ce mode, un motard lance un pairage en se définissant comme créateur du groupe et tous les autres doivent se pairer avec lui en étant à moins de 3m de sa portée pour que ça fonctionne. Chaque motard utilisant un Scala Rider Packtalk (ou Smartpack, compatible lui aussi DMC dans la limite de 4 motards à la fois) est libre de quitter ou rejoindre le groupe en toute transparence pour les autres ! C'est là un gros point fort de cette technologie DMC.

Dans le mode Bluetooth, Cardo propose une fonction « intercom au téléphone » qui avait de suite attiré mon attention. Je trouvais ça très bien vu et souvent par le passé j'aurais aimé l'avoir.
Seulement après plusieurs essais et vérification des paramètres, ça n'a jamais voulu fonctionner.
La fonction est supposée être effective en liaison Bluetooth avec un ami 1+8, ce qui était notre cas. Si jamais ça marche pour vous, n'hésitez pas à nous le faire savoir.

A l'usage, le DMC apporte clairement une meilleure efficacité. La connexion se fait sans souci et rapidement.
Si vous êtes hors de portée, il sait vous reprendre automatiquement dès qu'il en est capable dans la majorité des cas, on n'a vraiment pas eu à s'en plaindre souvent, d'autant plus que la connexion est plus fiable si 1 virage ou 2 vous séparent si tant est que soyez très peu distants.

Le Bluetooth profite quant à lui d'une meilleure portée mais uniquement si vous êtes parfaitement en vue, il supporte mal le moindre virage, la connexion est moins fiable et il peine à vous remettre en liaison si vous vous êtes perdus plusieurs secondes.

J'ajoute aussi qu'on peinait parfois à établir la liaison entre nos intercoms avant de partir, sans en comprendre la raison. Nous avions déjà effectué un pairage en canal A et pré-enregistré le collègue dans la liste 1+8, et malgré qu'il soit à côté de moi, l'appel finissait parfois en échec « non disponible ».

Cela dit, une fois qu'on a compris le fonctionnement du pairage c'est assez simple et sans problème la plupart du temps, mais le DMC reste plus facile à l'usage. C'est sans aucun doute la technologie qui va se démocratiser sur les futurs appareils de la marque.

En ce qui concerne la portée entre deux intercoms en champ libre, voici ce qui a été relevé durant nos tests :

  • Mode Bluetooth sans antenne : 200m
  • Mode Bluetooth avec antenne : + de 1,450km
  • Mode DMC sans antenne : 200m
  • Mode DMC avec antenne : 700m
  • Cardo à Sena 20S, les deux sans antenne : 200m
  • Cardo à Sena 20S, les deux avec antenne : 400m

Le mode Bluetooth avec antenne nous a donné le meilleur résultat et de loin ! Nous étions limité par le relief qui nous a fait perdre de vue, mais la liaison aurait tenu encore quelques mètres, le son était clair et sans coupures jusqu'à ce que je passe la bute. On peut donc estimer que la promesse d'une portée allant jusqu'à 1,6km en champ libre est respectée.

Conclusion

On a globalement un appareil attrayant et très complet, avec un mode DMC qui rend l'usage beaucoup plus souple et performant.
L'ergonomie est disons convenable, il faut clairement un temps d'adaptation pour le maîtriser ou bien recourir à l'application Cardo Smartset très bien faite si vous voulez gagner du temps.
Le design est élégant et semble robuste à l'exception de l'antenne un peu fragile, et son autonomie est excellente.
Quelques détails perturbent un peu, comme les commandes vocales, l'usage de Siri, ou encore le pairage en mode Bluetooth parfois un peu capricieux.
De futures mises à jour devraient probablement améliorer ça.

Il est cependant tout à fait recommandable, reste à convaincre vos amis de s'équiper d'un Scala Rider Packtalk ou Smartpack pour profiter pleinement de l'appareil !
Retrouvez par exemple ce produit sur le site Motoblouz, comptez environ 500€ pour la version Duo et 300€ pour la version simple.

En vidéo

Remerciements à Thomas (Thotho90 sur YouTube) pour m'avoir accompagné dans les différents tests du produit, ainsi qu'à Cardo pour le matériel qui m'a permis de vous proposer ce test.

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

GalorV6

Trailliste avant tout, j'en ai fait ma spécialité ! Je sévi sur Youtube mais également sur le forum Motovlog.fr, sur Twitter, Facebook et Google+

Commentaires (32)

  • Avatar

    Ducachti

    |

    Salut Galor, merci pour cet article, mais compte tenu que je galère parfois pour mettre le cligno (ok j’suis pas doué) peux tu me dire s’il existe des (ou un) intercoms avec commandes au guidon…tripoté un truc collé sur le coté du casque avec les gants ne me semble pas toujours évident…ok je confirme suis vraiment pas doué. D’avance merci, V.

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Salut :)
      Si tu as du mal à mettre ton clignotant via le commodo, je vois mal comment tu pourrais avoir plus de facilité à gérer les commandes de l’intercom au guidon en plus ? 😀
      Je viens de faire le tour, et à ce jour Cardo ne propose pas encore de module déporté au guidon.
      Tu peux toujours essayer de faire avec les commandes vocales, si ça marche bien pour toi ça t’évite de manipuler quoi que ce soit 😉

      Sinon, Sena propose un modèle déporté au guidon compatible avec les modèles d’intercom 10U, 10C et 20S, le « Handlebar Remote ».

      V à toi Ducachti :)

      Reply

  • Avatar

    tan

    |

    Salut Galor, je viens de recevoir mon paktalk duo ce jour, le problème est que n ai plus de pc mais juste une tablette ! Je me suis donc inscrit sur le site cardo mais bien évidement sans connexion possible tablette et cardo je n’arrive pas à activer l application smartset ! Mon iPhone détecte le packtalk mais impossible de le connecter, tu penses que je dois utiliser un pc pour activer mon cardo ? Merci d avance pour ta réponse !
    Philippe

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Salut Tan :)
      Alors j’ai eu le tour également, et si c’est comme moi il suffit de désinstaller l’application Cardo Smartset de ton iPhone et de la réinstaller.
      Au premier démarrage de l’application nouvellement installée, il va te demander les identifiants que tu as choisi lors de ton inscription sur le site Cardo et ça devrait être bon.
      J’espère que ça fonctionnera pour toi, tiens-moi au courant 😉

      Reply

      • Avatar

        tan

        |

        Merci Galor,

        Ça y est tout fonctionne, pas simple quand même ! Un grand merci à Jonas mon ami geek !
        Merci également à Ga!or pour ta réactivité !

        Reply

        • Avatar

          GalorV6

          |

          Pas de souci, amuse toi bien avec, c’est un bon compagnon de route 😀
          V !

          Reply

  • Avatar

    Tan

    |

    Salut Galor J ai réussi à pairer mon ancien tomtom urban rider avec le packtalk ?

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Oh ! 😮
      Et tout fonctionne en roulant ? Tu as bien les infos vocales ?
      Personnellement le pairage se faisait, puis j’avais un échec peu après, impossible d’avoir un retour audio.

      Reply

      • Avatar

        Tan

        |

        Enfin depuis mon canapé j ai les infos vocales ! Reste plus qu à testé sur route !

        Reply

        • Avatar

          GalorV6

          |

          Ah ok, ça devrait le faire alors, tiens-moi au courant 😉
          Merci pour ce retour en tout cas :)

          Reply

  • Avatar

    lau

    |

    Bonjour

    que faire quand on a installé l’appli sur iPhone avant de créer son compte sur internet et que du coup le pairage ne se fait pas…. (exactement le contraire de ce qui était préconisé dans l’article, mais que je n’ai découvert qu’après…;-)
    Merci pour ceux qui pourraient m’aider un peu….

    Bonne route à tous

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Bonjour, il faut donc la supprimer 😉
      Tu restes appuyé 3sec sur l’icône de l’application jusqu’à ce qu’elle se mette en mouvement et tu vas avoir une petite croix qui va apparaître pour la supprimer.
      Appuie ensuite sur le bouton Home (principal) pour revenir en navigation standard et tu peux aller créer ton compte sur le site internet avant de réinstaller l’application, et cette fois tu entreras tes identifiants au premier démarrage de celle ci :)

      Reply

      • Avatar

        lau

        |

        C’est exactement ce que j’avais fais hier soir, mais l’appli reste grise même en repartant sur une nouvelle adresse…. suis un peu desemparé …

        Merci qd même

        Reply

  • Avatar

    Tan

    |

    Salut ! Pense bien à être en mode pairage avec le Scala (touche du bas) tu peux aussi essayer depuis ton iPhone « d oublié cet appareil  » et attendre à nouveau que l iPhone detecte le Scala et puis patience ! 10 à 20 secondes

    Reply

  • Avatar

    titof34

    |

    salut a tous
    y a t’il un moyen de mettre le cardo packtalk et un G4 en marche forcé pour eviter qu’il coupe au bout de 30 sec sans parler !
    merci

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Salut Titof :)
      Pour le G4 je ne sais pas, mais le Packtalk ne se coupe pas au bout de 30sec, que tu parles ou non 😉

      Reply

      • Avatar

        titof34

        |

        salut merci pour la reponse , mais entre 2 g4 faut par exemple appuyer sur canal A ou B et plus de coupure , alors qu’avec un pack et un g4 sa coupe ! je comprend rien vraiment decus le g4 était mieux meme au niveau distance pour parler !
        domage .
        je continu a chercher pour le mettre en fonction forcé !
        V a vous

        Reply

        • Avatar

          GalorV6

          |

          Il faudrait contacter directement le service client Cardo, car personnellement que ce soit un Q1, Q3 ou Packtalk, jamais on a eu à mettre un mode « forcé », ça ne coupe pas 😉
          V

          Reply

          • Avatar

            titof34

            |

            ok je vais leur envoyer un mail ! si on leur écrit en français ils répondent en francais ?
            quelle est leur adresse mail francais si il y en a un !
            merci

          • Avatar

            titof34

            |

            ok merci je vais essayé ! 😉

  • Avatar

    Michel

    |

    Bonjour.
    Avant d’acheter le packtalk, j’aimerais savoir si on continue à recevoir les infos de son GPS lorsqu’on est en mode DMC.
    Et pourquoi les infos techniques parlent d’une portée théorique de 8 kms en mode DMC alors que ce serait seulement 700 m selon le test ?
    Merci
    Michel

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Bonjour Michel, la portée théorique de 8km n’est valable qu’avec plusieurs motards, elle correspond en fait à la distance maxi entre le premier et le dernier motard de la file, pas à la distance entre deux motards uniquement 😉

      Pour les instructions GPS en mode DMC, il faudrait contacter un utilisateur actuel du produit ou même Cardo pour s’en assurer, j’avoue que ta question me met le doute. Et comme je n’ai plus l’intercom, je ne peux en faire l’essai. Je préfère ne pas t’affirmer quelque chose qui pourrait te faire regretter l’achat.

      Reply

      • Avatar

        Delcroix

        |

        Bonjour Gator
        Je possède un pack talk duo que je me suis fait offrir mais j’ai du mal à l’utiliser
        Au début j’utiliser l’appli icoyote via iphone pour la navigation et aucun problème mais depuis peu je n’entends plus les instructions
        As tu une idée

        Reply

  • Avatar

    titof34

    |

    re-salut ! toujours aussi dessus de ce pack !!! distance de communication nulle !
    ancien cardo G4 on va dire 600/800 m moyenne montagne ! là 200m
    le sav m’a dit de réinitialisé … mais toujours pareil … donc j’attends les avis d’autres internautes !
    qlqn a le même problème ?

    Reply

    • Avatar

      GalorV6

      |

      Salut Titof. Cette distance est anormalement faible en effet, si le champ est parfaitement libre entre les deux intercoms (c’est très sensible ces petits gadgets ^^).

      Reply

      • Avatar

        titof34

        |

        Voila petit retour après réinitialisation le son et la portée se sont nettement amélioré !
        et la ou en communication entre cardo packtalk duo couper si on ne disait rien ! on a réussi par hasard a le mettre en marche permanente ,mais aucune idée de comment ! (si qqlqn là l’idée ! 😉 )

        Reply

  • Avatar

    fabie

    |

    Bonjour venons d’installer le système sur nos deux casques
    pas si simple
    modèle scala packtalk
    on arrive à communiquer entre le canal A et B et à partager la musique
    mais impossible d’avoir les deux en même temps
    Parfois on n’arrive pas à l’éteindre même en appuyant 2sec sur la touche lecture
    merci de l’aide

    Reply

  • Avatar

    sylvain

    |

    Cela fait maintenant 6 ans que nous utilisons tous des scalas G4. On a commencé avec le G4 puis certains sont passés sur le G9. Et aujourd’hui certains sont passés sur les smartpack. Le seul soucis c’est que l’ancienne génération n’est pas compatible DMC, du coup on est encore obligé de se connecter en bluetooth ce qui est un peu chiant.
    Sinon au bout de 6 ans, nos G4 fonctionnent encore et tiennent encore super bien la charge ! De très bon appareils.

    Reply

  • Avatar

    Denis

    |

    Bonjour
    j’ai le même problème, en Bluetooth le téléphone et le GPS fonctionnent bien mais l’intercom avec le passager coupe la musique pendant une cinquantaine de secondes quand on parles alors qu’il devrait seulement diffusé la musique en parallèle comme le fais le GPS.
    Est-ce que quelqu’un à eu ce problème?

    Reply

  • Avatar

    adventure13500

    |

    Salut Je dispose d’un Packtalk et mon amie d’un Q3. L’antenne du PackTalk s’ouvre facilement et peut être accrochée en manipulant le casque donc se casser (c’est arrivé). En comparant avec le Q3 le système de connexion du PackTalk n’est pas guidé, à la longue (j’utilise ma moto 365j/an) on tord les contacts (c’est arrivé aussi). Commentaires à prendre en compte avant l’achat. Service Après vente Cardo au top.
    Par contre en mode Intercom Bluetooth, il y a une coupure si aucun son n’est émis au bout d’un certin temps. Savez vous si il existe un moyen de régler cette temporisation pour ne pas avoir à relancer la com ou ne pas s’arrêter de chanter.
    Merci

    Reply

  • Avatar

    Cece

    |

    Bonjour
    Nous avons notre paltack 2 ça y est
    Qqun peut me dire si c est normal
    Qd nous écoutons la radio nous pouvons communiquer c est cool
    Par contre si c est la musique de notre play liste on ne peut plus communiquer
    On a du louper un truc mais je sais pas quoi
    Help me…

    Reply

Laisser un commentaire

Lire plus :
Protéger contre le sur-accident balisage
Premiers gestes de secours sur les lieux d’un accident

Il nous est tous déjà arrivé d'être dans les bouchons, de découvrir qu'un accident en était malheureusement l'origine et on...

Fermer