Prototype Moto Display : le GPS dans ton casque version pilote d’avion de chasse

banniere-DTC-moto-display-casque-GPS


Vous avez sûrement entendu parler du Skully. Ce fameux casque moto réalisé par une start up californienne incluant un petit écran situé devant l’oeil droit.

Sachez qu’en France, nous ne sommes pas en reste sur le domaine, bien au contraire ! En effet, 3 étudiants français (Romain Duflot, Quentin Salmon et Thomas de Saintignon) et motards de surcroît, ont décidé de se lancer dans l’aventure du GPS embarqué dans le casque, grâce à un ingénieux système d’affichage tête haute utilisé à la base dans l’aviation militaire : Le Moto Display.

Pas facile d’accéder aux technologies de l’armée !

Après de nombreuses tentatives pour obtenir un kit de développement auprès de la société israélienne fabriquant ces appareils dits « tête-haute », Romain finit par obtenir le précieux sésame.

Il peut alors démarrer le projet avec ses 2 collègues et lancent ensemble leur start up.

A l’occasion d’un test grand public réalisé sur Lille, j’ai eu la chance de faire partie des 25 personnes sélectionnées pour tester les premiers prototypes fonctionnels.

Fonctionnement du système Moto Display

Le système Moto Display est composé de 2 éléments :

  • Un boitier situé sur le côté droit du casque moto qui migrera à l’arrière du casque sur le modèle de série.
  • Un écran situé face à l’oeil droit fixé directement au casque. Afin de ne créer aucun angles morts, le système de fixation va migrer sur le haut du casque sur le modèle de série.

L’appareil Moto Display est un réceptacle qui communique en bluetooth avec votre smartphone sur lequel une application spécifique est installée (l’application Moto Display).

Le prototype, équipé d’une simple batterie de smartphone, possédait une autonomie de près de 2h. Que l’on se rassure, l’autonomie de ce prototype est bien en deçà de l’autonomie du modèle de série qui devrait atteindre 8h à 10h. De quoi tenir sans problème une journée entière de roulage.

Sur notre application de test, il était possible de paramétrer une destination et de lancer le guidage. L’application s’occupait ensuite d’envoyer les informations au Moto Display afin que ce dernier nous affiche les informations essentielles pour le guidage, à savoir :

  • La direction à suivre (par le biais d’une flèche)
  • La distance avant le prochain changement de direction
  • Le nom de la voie à suivre au prochain changement de direction
  • La vitesse
  • L’établissement de la liaison bluetooth

Mon ressenti sur la route

Je positionne l’écran par rapport à mon oeil et me voilà parti. La visibilité des indications est impressionnante. Les infos ressortent parfaitement grâce à la technologie de l’écran. Aucun soucis à craindre côté lisibilité en plein soleil donc.

Un temps d’adaptation m’est nécessaire sur les premiers kilomètres. Telle une mise au point sur un objectif d’appareil photo reflex, mon oeil a tendance à soit se concentrer sur les information du Moto Display, soit sur la route. Au bout de 15 minutes, je m’y suis fait, mon oeil fait des aller-retours très rapides pour surveiller le guidage. J’en viens à ne plus du tout regarder mon compteur grâce à la vitesse indiquée directement devant mon oeil. Un vrai gain de sécurité qui me permet de quitter encore moins longtemps les yeux de la route.

Les plus

30 min après, je suis de retour de ma balade avec cet appareil hors du commun et le bilan est très positif :

  • Les informations essentielles sont là, il n’y a pas de fioritures et c’est très bien comme ça.
  • L’ensemble est léger, je n’ai pas senti de gêne ou de douleur. On m’a signalé que le modèle définitif sera encore plus léger.
  • Je n’ai jamais eu de buée sur la vitre de l’écran. Il est possible d’utiliser l’appareil sous toutes les températures.
  • L’oeil se fait vite à ces 2 « couches d’affichage » que sont les infos de guidage et la route.
  • Les informations affichées ne viennent pas perturber la concentration sur la route.
  • On ne quitte plus jamais les yeux de la route, ce qui est un vrai gain de sécurité.

Les moins

Au rang des frustrations dues au fait que l’appareil était un prototype, j’ai relevé quelques points qui seront corrigés lorsque le modèle de série sortira :

  • Il n’y avait pas d’indications vocales ! Le guidage vocal sera disponible sur le modèle de série et permettra d’écouter de la musique et d’avoir les informations de guidage. Le kit final sera composé du boîtier, de l’écran, et d’écouteurs à insérer derrière les mousses du casque.
  • La fixation sur la droite créait un angle mort. Avec la fixation par au-dessus, le soucis disparaîtra.
  • Des vibrations apparaissaient au niveau de l’écran au-delà de 90 km/h. Ici aussi, le souci sera réglé avec la fixation par au-dessus. Le bras de fixation du prototype étant long, cela créait de légères vibrations qui venaient altérer la lisibilité à haute vitesse.
  • J’aurai aimé avoir les infos en encore plus grand, encore plus large. Là aussi, le souci sera résolu sur la future version, car l’écran sera agrandi et les éléments affichés également.
  • L’application de test était trop simpliste. La start up risque encore de nous surprendre sur ce point car cette dernière est en discussion avec TomTom pour proposer une excellente cartographie, et Coyote pour intégrer les « zones de dangers » à Moto Display (si vous disposez d’un abonnement Coyote).

Moto Display : un appareil très prometteur

Vous l’aurez compris, j’ai été très emballé par ce système au potentiel énorme ! Si toutes les promesses et corrections concernant l’appareil et l’application sont tenues, le succès sera au rendez-vous.

La technologie « tête-haute » employée, offre de nombreux avantages ; aussi bien en terme de lisibilité que de sécurité.

L’appareil est amovible et ce choix est très judicieux. Cela permet de transférer facilement le Moto Display d’un casque à un autre. Vu le prix de ce genre de technologie, c’est fort appréciable de ne pas devoir tout jeter lorsque votre casque est trop vieux !

Si l’on aborde la partie tarifaire, l’information est restée vague … moins de 1000€. C’est leur seule certitude actuelle. Le produit définitif ne sortant que courant 2016, ils leur restent plusieurs points à éclaircir avant d’annoncer un tarif définitif.

Un tarif qui reste compétitif au vue de la concurrence (Skully) et des nombreuses fonctions proposées par Moto Display.

En conclusion, il me tarde de pouvoir essayer la version définitive de ce produit ! Un produit qui nous permet de mettre un premier pied dans la réalité augmentée sur route et qui nous rapproche petit à petit du système J.A.R.V.I.S de Tony Stark ...

Et vous, qu'en pensez-vous ? Seriez-vous intéressé par cet appareil ?

Mon compte-rendu en vidéo

Retrouvez ci-dessous mon compte-rendu de cet essai en vidéo :

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Mr iMattheus

Motard en Yamaha XT660Z Ténéré et amateur de routes qui salissent la moto #offroad. Triumph fanboy sur les bords. Vlogger sur Youtube, j'aime aussi Twitter de temps à autre.

Commentaires (6)

  • Avatar

    GoForMyRide

    |

    Pour ceux qui ont plusieurs moto, j’y vois un autre avantage le GPS devient lié au pilote et plus à la moto. Perso, dès qu’on peut passer une pré-commande, je suis intéressé.

    Reply

  • Avatar

    Azzouzi

    |

    Bonjour , je suis très intéressée pars votre système je voudres savoirs si il serai mie sur les casque modulable merci j un casque nolan avec bloutousse

    Reply

    • Avatar

      Mr iMattheus

      |

      Bonjour,
      Le système est fait pour s’adapter sur n’importe quel casque selon leurs dires. Donc il n’y a aucunes raisons que cela ne soit pas possible sur un modulable le jour où ça sortira :-)

      Reply

  • Avatar

    eric schultz

    |

    Bonjour. Je viens un peu aux informations… Qu’en est-il à ce jour : mardi 10 mai 2016. Cdlt. E.S.

    Reply

  • Avatar

    Hougardy

    |

    Ce type de casque m’intéresse.

    Merci

    Reply

Laisser un commentaire

Lire plus :
Rouler de Nuit à Moto
Conseils pour rouler de nuit à Moto en toute sécurité

Hello les KiKis ! Je ne pouvais pas rester indifférent au site #DTC alors j'ai dédié mon vlog sur comment rouler de nuit à moto...

Fermer